verre_renvers_Quand j’étais petite, on disait de moi que j’étais douce. « La douce Marie » ils disaient. Pour être honnête, ça sonnait très bien.

En grandissant, j’ai pas mal changé. J’ai gagné en caractère d’abord. Certains diront même que je suis devenue une chieuse (en même temps, vous en connaissez des filles qui ne sont pas chiantes vous, même un peu ???). Mes gestes sont devenus moins délicats, parfois même brutaux. Je suis peut-être même devenue moins gentille, moins patiente…

On ne parle plus de moi comme « la douce Marie ». Certains même le regrettent et me le rappellent avec des remarques du genre « tu étais si douce avant ».

Pour résumer, je suis passée du petit chaperon rouge au grand méchant loup. Eh eh..

Mais une chose n’a pas changé et ce depuis que je suis petite. Douce ou pas, j’ai gardé la casquette de « miss catastrophe ». De la douzaine d’assiettes cassées dans le lavabo alors que je souhaitais les essuyer, au pot de Nutella malencontreusement laissé tomber sur le carrelage propre, jusqu’à la lampe de chevet de ma copine chez qui je passais la nuit brisée (et j’en passe !!!)… je peux vous dire que j’ai eu mon lot de catastrophes en tout genre et de visages rougis par la honte et le remords.

Ca aurait pu s’arrêter là. Sauf que je vous l’ai dit, sur ce point, je n’ai pas changé d’un poil.

C’est donc avec une grande consternation que j’ai loupé mon verre hier soir en tentant de l’attraper, et qu’il s’est renversé sur ma table basse en bois pas encore peinte, a mouillé les serviettes en papiers (qui devaient me servir pour décorer une boite) qui s’y trouvaient, s’est répandu sous le canapé et a gâché ma soirée je-bouffe-dans-le-canapé.

Il y a un mois de ça, j’ai également renversé un liquide à proximité du canapé. Sauf que c’était du lait, que la bouteille a eu le temps de se vider de moitié avant que l’information n’arrive au cerveau (devais être fatiguée), et qu’il s’est répandu sous le canapé ET sous une armoire…

Vous pensez que c'est possible d'avoir plus la poisse ???