greys_anatomyDites : est-ce que vous avez regardé Grey’s Anatomy hier soir sur TF1 ? Ils ont diffusé ces fameux épisodes où il y a une bombe dans le thorax d’un homme et où Meredith (l’héroïne de la série) se retrouve à la tenir pour éviter qu’elle n’explose (je ne vous dirais pas la fin, au cas où vous souhaiteriez voir).
C’était pas la première fois que je les regardais, mais j’ai été une nouvelle fois scotchée. D’habitude, j’avoue que je m’endors facilement en regardant parce que je suis crevée (TF1 a décidé de programmer la série en 2e partie de soirée. Or, à cette heure là, je suis déjà kaput). Là, je ne me suis pas endormie. J’ai même pas eu besoin de lutter.
Et ce matin, tout le monde au bureau était d’accord pour dire que c’était des épisodes géniaux.

C’est là que je me dis qu’on est bizarres, nous, les hommes. C’est prouvé, les séries font leurs meilleures audiences lors d’épisodes de rebondissements et de drames en tous genres. Pareil : comment une série comme Dexter, où le héros est un tueur en série, peut-elle plaire à tant de monde ? (J’ai déjà regardé, on en vient à le plaindre et à s’attacher à lui). 


Alors quoi ? Est-ce qu’on a besoin de ces moments d’actions et de drames pour trouver une  série plus intéressante ? Est-ce qu’on a besoin de ça pour éprouver un peu de sensations ? Ou est-ce que c’est la curiosité qui nous pousse à regarder ?

Et vous, vous en pensez quoi ?